Le remède naturel pour filtrer l’eau

Le charbon actif est utilisé pour la filtration de l’eau potable depuis des millénaires. Les Égyptiens sont les premiers à s’être aperçu de son efficacité, et ils s’en servaient déjà il y a plus de 3500 ans. D’anciens textes en sanskrits retrouvés en Inde relatent eux aussi le charbon actif et ses effets sur l’eau. Ceci démontre que l’usage du charbon végétal était bien présent dans le monde entier bien avant sa « redécouverte » en Europe à partir du 18e siècle.

Ses propriétés sont aujourd’hui reconnues, et se montrent fort utiles dans une large variété de domaines. On le retrouve aussi bien dans l’industrie que dans l’agriculture, la médecine… et même dans les tenues des cosmonautes !

Mais sur cette page, c’est à son utilisation pour la filtration et la purification de l’eau que nous nous intéressons. Si vous voulez savoir comment le charbon végétal peut vous aider à avoir une eau de meilleure qualité, prenez quelques minutes pour lire les lignes qui suivent.

Sommaire

Quels sont les avantages du charbon végétal pour filtrer l’eau ?

Le principal motif pour lequel les filtres à charbon végétal ont commencé à avoir du succès est sa capacité à éliminer les goûts et odeurs des réseaux d’eau potable dans les grandes villes.

Pour être rendue propre à la consommation, cette eau subit de nombreux traitements chimiques destinés à tuer tous les microorganismes dangereux qui pourraient s’y développer. Le problème, c’est que ceux-ci ont un goût et une odeur prononcés. Il faut bien dire ce qu’il est : dans les villes, l’eau n’est « pas bonne ».

Le filtre à charbon actif permet d’éliminer ce problème, et de boire une eau inodore et sans goût chimique.

Mais ce n’est pas tout. Les réseaux d’eau potable peuvent contenir de nombreux composés qui, sans être désagréable ou dangereux, ne sont pas forcément les bienvenus à l’intérieur de notre corps. C’est pour cette raison de nombreuses personnes préfèrent boire de l’eau minérale en bouteille. Mais ceci à un coût élevé, aussi bien pour le portefeuille que pour l’environnement. Les milliards de bouteilles plastiques que l’on retrouve dans la nature en sont la preuve.

Le filtre à charbon actif est donc la meilleure alternative pour ceux qui souhaitent protéger leur santé, l’environnement, et leurs économies.

Le charbon binchotan

Le charbon binchotan est un morceau de charbon végétal activé à partir d’un chêne japonais. Les japonais utilisent en effet ce charbon depuis des siècles pour purifier leur eau. Quand on sait que le japon est le pays qui comprends le plus de personnes centenaires au monde, on comprends mieux l’intérêt des boutiques bio et bien-être pour ce produit !

Pour être efficace, il est recommandé de le laisser agir au moins 30 min pour qu’il puisse bien avoir le temps de purifier l’eau dans laquelle il est plongé.

Le charbon binchotan se révèle être une excellente solution de filtration de l’eau, efficace, écologique et durable !

Découvrir notre test du charbon filtrant KURO-Bō

Comparatif du meilleur charbon binchotan :

Charbon Binchotan BLACK + BLUM Charbon Binchotan KURO-BO Charbon Binchotan KURO-BO

Note

4,9/5

4,9/5

4,7/5

Produit 100% Naturel ?

✔️

✔️

✔️

Photo

Disponibilité et prix

Comment fonctionne le charbon actif pour purifier l’eau ?

Le charbon actif n’est pas un charbon « normal », il a subi un traitement thermique (la fameuse activation) qui lui donne ses propriétés filtrantes et purificatrices.

Ce traitement le rend extrêmement poreux, et les innombrables cavités augmentent de manière exponentielle sa surface d’échange, ce qui lui permet d’être en contact avec de grandes quantités de liquide ou de gaz.

La purification en soi se fait par adsorption. Les molécules présentes dans le liquide viennent se fixer à la surface du charbon, et y restent bloquées. Le liquide qui ressort du filtre à charbon végétal est donc débarrassé de toutes les impuretés.

adsorption charbon actif
Le charbon actif va capter toutes les molécules contenues dans l'eau

Quels sont les composants éliminés par le filtre à charbon végétal ?

Le charbon végétal réagit avec de nombreux composés chimiques, et c’est d’ailleurs bien la raison pour laquelle il est si souvent utilisé. Différentes études indépendantes indiquent que le charbon actif élimine entre 60 et 80 éléments de l’eau filtrée, en réduit efficacement une trentaine d’autres, et réduit modérément la quantité d’encore une vingtaine de ces composés.

Voici la liste, non exhaustive, des principaux éléments qui sont retenus par un filtre à charbon actif :

C’est un élément très largement utilisé pour dans les réseaux d’eau potable, car il tue efficacement les bactéries potentiellement dangereuses. Mais il est aussi responsable de l’odeur désagréable et du mauvais goût de l’eau du robinet. Et c’est un produit chimique qui n’est pas forcément bon pour la santé ! Bonne nouvelle, les filtres à charbon actif éliminent entre 90 % et 95 % du chlore de l’eau.

Ceux-ci apparaissent quand le chlore de l’eau réagit avec d’autres éléments chimiques pour former un composé complexe. Certains sont inoffensifs, mais d’autres sont cancérigènes. Heureusement, le charbon végétal permet l’élimination des 32 composés chlorés communément présents dans l’eau du robinet.

Les compositions diffèrent, et les puristes nous expliquent que les pesticides et les herbicides sont des produits totalement différents. Ils ont raison, mais tous les deux sont des produits chimiques dont le but est d’éliminer des organismes vivants. Les retrouver dans l’eau que nous buvons n’est jamais un motif de se réjouir. Encore une fois, les filtres au charbon végétal éliminent les 14 pesticides et 12 herbicides existants, selon les études de l’Environmental Protection Agency (EPA) américaine.

Ils sont essentiels aux plantes, mais beaucoup moins aux humains. Si le nitrate n’est pas toxique pour les adultes, à moins d’en avaler de grandes quantités, il peut causer de graves problèmes chez les nourrissons. Selon leur composition exacte, les filtres à charbon végétal retiennent entre 50 % et 70 % du nitrate, et entre 70 % et 90 % des phosphates.

Il est vrai que ces produits se retrouvent rarement dans l’eau potable, mais les exemples de contamination de la nappe phréatique par un accident industriel, ou par une usine ne respectant pas les normes, sont nombreux. Un filtre à charbon actif réduit de 95 % les quantités de produits pharmaceutiques présents dans l’eau.

Le plastique est partout, même dans l’eau du robinet, sous forme de microparticules. Ses effets sur l’organisme ne sont pas connus, mais le charbon végétal permet de ne pas avoir à les découvrir, en éliminant toutes les particules de plus de 2 microns.

Qu’est-ce qui n’est pas filtré par le charbon actif ?

Le charbon végétal est un purificateur puissant, mais cela ne signifie pas qu’il élimine tous les composés. Il laisse passer les minéraux bénéfiques à la santé, mais aussi quelques produits qui ne sont pas vraiment désirés. Afin de savoir ce que le charbon actif ne peut pas faire, voici la liste des composés qui ne sont pas éliminés par un filtre au charbon actif :

Ceux qui sont suffisamment petits pour passer physiquement à travers le filtre ne sont pas adsorbés par le charbon. Le chlore ajouté dans les réseaux d’eau potable a déjà dû les éliminer, et l’eau du robinet est donc propre à la consommation. Mais dans le cas de l’eau puisée dans un puits, une rivière, un lac… le charbon végétal ne garantit pas l’élimination de ces microorganismes, et l’eau doit donc être traitée pour être considérée comme propre à la consommation.

Ce n’est pas un composant que l’on retrouve souvent dans l’eau du robinet, mais il est bon de préciser que filtrer un verre de rhum ne vous permet pas d’avoir le goût sans l’ivresse. Au contraire, les filtres à charbon végétal sont souvent utilisés dans les processus de distillation, notamment du whisky, pour éliminer les impuretés.

Ce déchet azoté que l’on retrouve dans les urines n’est pas adsorbé par le charbon végétal. Encore une fois, lorsque vous souhaitez boire l’eau de la rivière ou du lac, les filtres à charbon actif ne sont pas suffisants. Et si vous souhaitez les utiliser en mode « survie » pour boire votre propre urine, vous allez être désagréablement surpris.

Quels sont les différents types de filtres ?

Il faut savoir qu’il existe plus de 150 types différents de charbon actif. Ceux-ci varient en fonction du matériau d’origine et du traitement utilisé pour l’activation. Bien entendu, tous ont des propriétés différentes, qui peuvent être combinées entre elles.

Il est impossible de rentrer dans ces détails, chaque fabricant ayant sa « recette » secrète. Mais les données qu’il fournit sont vérifiées par des organismes indépendants, et il suffit donc de les suivre.

En revanche, il est aisé de comprendre la différence entre les deux grands principes utilisés par les filtres à charbon végétal :

Découvrir notre test du charbon filtrant ORINKO

Les filtres à charbon actif en poudre

Ils sont constitués, comme leur nom l’indique, d’une poudre de charbon végétal, ou d’un mélange de poudre et de granulés. Cette poudre forme un lit à travers lequel s’écoule l’eau qui est filtrée.

Ces filtres présentent l’énorme avantage d’opposer peu de résistance et de permettre un débit important d’eau.

En revanche, l’écoulement constant a tendance à créer des canaux dans laquelle l’eau circule sans entrer en contact avec le charbon et donc sans être traitée. De même, il peut arriver que des flaques se créent ou l’eau stagne, avec le risque de développement bactérien.

Pour conserver toute son efficacité, le filtre à poudre de charbon végétal doit être entretenu de manière régulière afin de s’assurer que l’eau s’écoule de manière uniforme.

C’est une méthode que l’on retrouve souvent dans les industries, qui privilégient le débit d’eau important et ont la main d’œuvre pour s’assurer régulièrement que le filtre conserve son efficacité.

Les filtres à charbon actif en bloc

Ces filtres se présentent souvent sous forme de cartouche contenant le charbon actif. Celui-ci est présent à l’intérieur sous forme de poudre, de granulés et de morceaux, dans des proportions définies par chaque fabricant.

Bien compacté à l’intérieur de sa cartouche, le bloc de charbon actif empêche la création de canaux d’écoulement et garantit donc que l’eau est filtrée de manière uniforme et complète. En revanche, il offre une grande résistance au passage du liquide et diminue grandement le débit.

C’est cette solution que l’on retrouve dans la majorité des foyers. À la maison, il n’est pas nécessaire d’avoir un débit industriel, mais la garantie d’avoir une filtration parfaite avec un entretien minimum est un avantage recherché.

Les filtres à charbon pour aquarium

Marque Fluval iQuatics Fluval

Note

5/5

4,9/5

4,8/5

Quantité

900g

1 kg

3x100g

Disponibilité et prix

Chez certains d’entre nous, le filtre à charbon s’est fait une place à la maison bien avant que l’on prenne conscience de l’importance de l’eau que nous buvons.

En effet, les aquariophiles connaissent depuis des années l’utilité du charbon actif pour la bonne santé de leurs poissons. Dans le milieu fermé d’un aquarium, les déchets s’accumulent, des composés chimiques se forment… rapidement, l’eau peut devenir jaunâtre, odorante, et impropre à la survie de ses habitants.

La filtration au carbone permet d’éviter ce problème.

Il est vrai que ce problème peut aussi être évité à l’aide d’un renouvellement fréquent de l’eau. Aujourd’hui, nombre de passionnés n’hésitent pas à changer un quart, voire la moitié de l’eau de leur aquarium chaque semaine. Ceci permet d’empêcher l’accumulation de composés organiques, mais le filtre à charbon reste indispensable.

En effet, à moins de disposer d’une source d’eau douce, c’est bien l’eau du robinet que l’on utilise pour remplir l’aquarium. Mais celle-ci contient des produits chimiques (chlore et autres) destinés à tuer les microorganismes, ce qui n’est pas compatible avec la création d’un écosystème aquatique.

L’eau du robinet doit donc être filtrée avant d’être ajoutée à l’aquarium, et le charbon actif est la meilleure solution pour s’assurer d’avoir une eau pure.

L’autre grand avantage du filtre à charbon végétal dans l’aquarium est le contrôle des médicaments. Il arrive parfois qu’une maladie survienne dans l’aquarium, et une solution médicamenteuse doit alors être introduite. Pendant toute la durée du traitement, il est conseillé de retirer le charbon végétal afin de ne pas en diminuer l’efficacité. Mais, une fois celui-ci terminé, il est indispensable de remettre le filtre à charbon actif pour justement éliminer ces médicaments et éviter les risques de surdosage.

Retrouvez nos derniers tests & avis :

Retour haut de page